CRCV : «VERSPERA, les plans des archives nationales (presque) tous numérisés » (Perspective, n°134, juillet-août 2017, p. 4)

Le projet VERSPERA porté par la Fondation des Sciences du Patrimoine et dont les partenaires sont le Centre de recherche du château de Versailles, les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France, le laboratoire ETIS, fait l’actualité du n°134 du journal d’information interne Perspective publié par le château de Versailles : « VERSPERA, les plans des archives nationales (presque) tous numérisés ».

À lire ici (.pdf).

AN – « Restaurer les grands formats. La restauration des plans XVIIIe du château de Versailles réalisée dans le cadre du projet VERSPERA » (Besançon, 20 octobre 2016)

L’atelier de restauration des Archives nationales intervient le jeudi 20 octobre 2016 lors de la journée d’études « Cartes en plans en services d’archives et bibliothèques » qui se déroule aux Archives départementales du Doubs à Besançon, de 15h30 à 16h15, pour présenter la restauration des plans grand formats du XVIIIe du château de Versailles réalisée dans le cadre du projet VERSPERA.

Consulter le programme.

VERSPERA au concours « Sauvadet » de conservateur du patrimoine, spécialité « archives » (session 2015, 23 juin 2016)

sujetarchivescsvtsauvadet2015-1_page_07Le projet VERSPERA a fait parti du dossier documentaire (p. 7) sur lequel les participants à la session 2015 organisée le 23 juin 2016 du concours de conservateur du patrimoine, spécialité archives réservé « Sauvadet » ont pu s’appuyer pour traiter du sujet qui leur était proposé : « Communiquer, diffuser, valoriser. La révolution numérique des services d’archives ».

Consulter le dossier.

 

 

FSP – « VERSPERA : Versailles en perspective » (Trésors des Archives nationales)

Sans titre-1

(Re-)Découvrez le projet « VERSPERA : Versailles en perspective » avec son responsable Mathieu Da Vinha dans cet extrait de l’émission « Trésors des Archives nationales (France) » diffusée sur France 5.

Réalisation : Françoise CROS DE FABRIQUE. Avec l’aimable autorisation de Martange Production.

Ce projet est financé par la Fondation dans le cadre du LabEx PATRIMA.

AN – « Des plans par milliers : Versailles en perspective [VERSPERA] (in Mémoire d’avenir, archives nationales, n°23, juillet/septembre 2016)

20160630121651_Page_2d

Le projet VERSPERA a fait l’objet de la publication d’un dossier spécial de MM. Amable Sablon du Corrail et Pierre Jugie du département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime des Archives nationales dans le journal Mémoire d’avenir édité par les AN.

Consulter l’article en ligne ou télécharger l’article en .pdf

ETIS – Lire les publications associées au projet VERSPERA publiées par les membres du laboratoire ETIS (2014-2015)

logohal

Lire les articles publiés par les membres du laboratoire ETIS travaillant sur VERSPERA sur le portail d’archive ouverte pluridisciplinaire HAL.

– Christophe Riedinger, Michel Jordan, Hedi Tabia, Restitution 3D de monuments historiques à partir de plans anciens. GRETSI 2015, Sep 2015, Lyon, France. 2015, Actes du colloque GRETSI 2015. <hal-01197051>

– Christophe Riedinger, Hedi Tabia, Michel Jordan, Restitution 3D de monuments historiques à partir de plans anciens. TS. Traitement du Signal, Lavoisier, Cachan, 2015, 32 (1), pp.87-108. <hal-01141140>

– Christophe Riedinger, Michel Jordan, Hedi Tabia, 3D Models over the Centureis: from Old Floor Pans to 3D Representation. International Conference on 3D Imaging – IC3D 2014, Déc 2014, Liège, Belgium. 2014. <hal-01093770>

AN – VERSPERA aux « Rencontres culture numérique 2016 » (Pierrefitte-sur-Seine, 13 juin 2016)

titrage

Le lundi 13 juin 2016, le projet Verspera a été présenté par Jean-François Moufflet, conservateur, lors de son intervention sur « La médiation des corpus numériques eux Archives nationales : réalisations et projets innovants » dans le cadre des 6ièmes rencontres « Médiation et numérique dans les équipements culturels ».

Voir en ligne l’intervention de J.-F. Moufflet.


Rencontre « Médiation & numérique » 2016… par culture-gouv

 

GdR ISIS – Traitement du signal et des images pour l’art et le patrimoine

Le projet VERSPERA, et le logiciel développé par ETIS dans le cadre de ce projet, seront présentés lors de la journée « Traitement du signal et des images pour l’art et le patrimoine » organisée par le GdR ISIS (GdR 720, « Information, Signal, Image et viSion ») le 13 mai 2016 à Télécom ParisTech.

Programme détaillé, inscription (gratuite, mais obligatoire) sur le site du GdR ISIS.

CRCV – Numérisation des plans XVIIe et XVIIIe siècles conservés aux archives du château de Versailles

En 2015, le château de Versailles a décidé de rejoindre le projet VERSPERA en numérisant sa collection de plans des XVIIe et XVIIIe siècles conservée aux archives du château de Versailles.

Corps du château, rez-de-chaussée, en 1777. Château de Versailles, L 1.6 © Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin

Corps du château, rez-de-chaussée, en 1777. Versailles, château de Versailles, service des Archives, L 1.6 © Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin

Cette collection provient du fonds de l’agence d’architecture chargée à partir de 1805 de la restauration et de l’entretien du domaine. Les pièces qui la composent, près de deux cents, ont été pour la plupart produites par les premiers architectes du roi, formant ainsi un complément au riche ensemble conservé aux Archives nationales.

Aux plans restés dès l’origine dans les bureaux de Versailles se sont ajoutées des acquisitions effectuées dans la première moitié du XIXe siècle, en particulier par l’architecte Alexandre Dufour entre 1810 et 1832.

Ainsi, du règne de Louis XIV aux années précédant la Révolution, cet échantillon couvre à peu près toutes les parties du château et de ses dépendances.

Cela procède probablement d’une volonté de constituer une base documentaire, utile à la connaissance des lieux et aux travaux que les architectes contemporains allaient entreprendre à leur tour.

FSP – VERSPERA, projet phare de La Fondation des sciences du patrimoine

Le projet « Numérisation et modélisation des plans de Versailles sous l’Ancien Régime est devenu un projet phare de la programmation scientifique de la Fondation des sciences du patrimoine. Initié en 2012 avec un premier financement de 70 000 €, il se poursuit aujourd’hui grâce à une subvention de 50 000 € versée par le ministère de la culture et de la communication à la Fondation. À cela s’ajoutent les investissements en personnels et équipements des différents partenaires du projet.

Ce projet innovant ne s’arrête pas à la simple numérisation des fonds existants notamment aux archives nationales ou à la Bibliothèque nationale de France. En effet, une importante campagne de restauration de certains plans a été réalisée en même temps qu’était lancée la campagne de recensement et le récolement des documents existants. Les savoir-faire présents et développés tout spécialement pour le projet par les ateliers des Archives nationales ont permis d’assurer la sauvegarde de documents exceptionnels. Certains peuvent même être qualifiés d’inédits ! En effet, leur état de conservation n’autorisait pas une consultation par le public sans rendre le support encore plus fragile. Sans Verspera il est fort à parier que ces documents auraient été condamnés à attendre encore quelques années avant de pouvoir être restaurés.

La numérisation des documents couvre aujourd’hui un peu plus de deux tiers des fonds existants. Pour la deuxième tranche du projet, après le château et le domaine (les jardins et Trianons) l’équipe scientifique souhaite s’intéresser aux plans anciens relatifs à la ville de Versailles.

Le volet « modélisation », assuré par le laboratoire ETIS de l’université de Cergy-Pontoise, permet de développer un logiciel capable de déchiffrer les plans anciens et de les transformer en réalité 3D. Le caractère fédérateur de Verspera a permis la rencontre de plusieurs disciplines scientifiques. La façon de voir et d’interpréter les plans a ainsi pu évoluer en fonction des sensibilités de chacun.

Enfin, si le projet va permettre aux chercheurs, historiens et au grand public d’accéder à un corpus unique pour une résidence royale, les compétences et livrables développés dans le cadre de Verspera trouveront à s’appliquer pour d’autres édifices prestigieux ou pour d’autres domaines d’application.

Texte : Emmanuel Poirault, directeur général, Fondation des sciences du patrimoine, LabEx PATRIMA et EquipEx PATRIMEX